Siquijor, l’île ensorcelante

Siquijor est située dans la région des Visayas aux Philippines. On la nomme l’île aux sorciers d’après les croyances des Philippins. Il se dit que de nombreuses superstitions et méthodes vaudoux y sont pratiquées, de ce fait certains locaux très croyants l’a fui. Dommage, car même si l’île en général n’est pas folle, elle abrite des lieux quand même assez magique et surprenant. 

map des Philippines

Comment se rendre à Siquijor?

Une fois sur l’île de Bohol, il faut se rendre au port de Tagbilaran. Prendre un ticket de bateau direction le port de Siquijor, la durée du trajet est d’environ 2h. Il faut compter environ 700 pesos (environ 11€ par personne) + 20 pesos de taxes (0.30 cts d’euro par personne) + pour un bagage de 15 kg c’est 150 pesos (2.5€ par personne).

Où loger à Siquijor?

Nos mésaventures:

Pour commencer, il y a un hôtel qu’il faut absolument éviter. On a eu que des soucis dans cet hôtel. Le Tori’s Paradise. Si vous le voyez sur Booking ou Agoda fuyez! Le propriétaire et ses employés ne sont pas du tout agréable. On a loué des scooters qui étaient dans un état lamentable. La wifi non-disponible dans les chambres, uniquement à la réception qui est à l’opposé de celles-ci. Notre linge lavé a été rendus en boule.

Et pour couronner le tout Jordan a été accusé de ne pas avoir payé la location du scooter, alors qu’elle avait bien été payée (sous mes yeux, j’en suis le témoin).

Comme par hasard, lorsque l’on a voulu visionner les vidéos, les techniciens étaient soit disant en pause et une fois les techniciens revenus, le système d’enregistrement de vidéos ne marchaient pas comme de par hasard. Une fois partir de l’hôtel, Jordan s’est fait harceler par la réceptionniste en essayant de le prendre par les sentiments (qu’elle a une famille à nourrir…) et qu’il serait bien qu’il rapporte l’argent sinon celui-ci serait déduit de son salaire.

En Bref

On n’est pas du genre à faire de la délation, car on s’habituait toujours aux commodités en Asie même si ça ne correspondait pas vraiment à ce qui était vendu. Mais là pour vous éviter quelques problèmes nous préférons vous avertir.

Ça a été très compliqué pour nous de se loger avec nos amis Corses (coucou Claudia et Ju) sur cette île car c’était bondé de monde. Et bien évidement, on n’avait rien réservé à l’avance. Donc nous sommes tombés que sur des hôtels ou le rapport qualité prix n’était pas top.

Vous l’aurez donc compris, on n’a pas d’hôtel à vous recommander, même si on aurait aimé séjourner au Monckey business, mais il était full.

C’était un grand moment, on a passé tout le long du séjour avec nos amis Corses et on a eu que des complications et déceptions niveaux logements (toujours en fonction de notre budget) c’est là qu’on a fini par croire à cette fameuse légende.

sunset à Siquijor

Comment se déplacer à Siquijor?

Comme en général en Asie, il vous faudra impérativement vous déplacer en scooter. On peut mettre 2 heures de route pour se rendre d’un point à un autre.

Que faire sur l’île de Siquijor?

  • Faire une pause fraîcheur aux différentes cascades de l’île. Elles sont toutes incroyables. La couleur de l’eau est d’un bleu, c’est juste dingue.

Les cascades de Siquijor

  • Cambugahay Falls : il y a un peu de marches pour accéder aux cascades mais la visite en vaut le détour. De plus, l’eau est rafraîchissante et d’une couleur incroyable. Possibilité de sauter à la corde pour 50 pesos + parking payant 10 pesos. Un conseil, pour éviter le monde, il faut y aller à partir de 7h30 tôt le matin.

vue drone cascades

  • Lugnason falls : les cascades sont très sauvages dans un endroit un peu reculé. Une vraie pause nature et peu de touristes. Les garçons s’étaient éclatés dans les 2 sens du terme avec les sauts à la corde (gratuit). Parking 10 pesos.

photo d'une cascade

  • La-gaan falls, Locong falls, Cangbangag falls. Nous n’y sommes malheureusement pas allés, mais elles sont aussi à visiter.
  • Se détendre à Salagdong beach. Cette plage publique est comme une grande air de jeu avec un toboggan, des sautoirs, kayak transparent et bouées licornes (services payants). Entourée d’une eau turquoise claire et chaude.

vue drone kayak

  • Faire un bain de pieds avec des poissons guérisseurs au Century Old Balete Tree. Au pied d’un arbre centenaire, les pieds dans l’eau, les poissons viendront vous enlever les peaux mortes. Un spa en pleine nature. 10 pesos l’entrée + 5 pesos de parking.
  • Se promener dans le Butterfly Sanctuary. Visite courte dans un sanctuaire remplis de papillons. Une activité qui change (100 pesos).
  • Contempler les couchers de soleil. À Paliton Beach, une longue plage de sable blanc à l’eau transparente.

Coucher de soleil Paliton

Où manger sur Siquijor?

Deux lieux ont retenu notre attention, de superbes adresses.

MONKEY BUSINESS : on y mange de succulent plat dans une atmosphère très chill. Mention spéciale pour les frites à la banane.

LUCA LOCO : petit restaurant vegan tenu par un italien. Un délice, notamment les gaufres !

baignade dans une cascade

Les + et les – de Siquijor

Ce que nous avons le moins aimé:

  • Les logements

Ce que nous avons le plus aimé:

  • Les restaurants suggérés
  • Les lieux magiques

Bilan

Malgré les croyances des Philippins, Siquijor est une île plutôt agréable avec des endroits assez incroyables.  

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire et mettre un petit j’aime si l’article vous a plu 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.